Presentation

Compositeur d'origine brésilienne, né à Curitiba (Paraná, au sud du Brésil), Grafite est issu d'une famille d'artistes. Son père, Lapis (compositeur très réputé de sa région), lui a transmis le goût pour la musique.

A 10 ans, Grafite a composé sa première chanson. Ensuite, durant quelques années, il a joué dans des groupes folkloriques et dans des groupes de musique religieuse dans sa région.


Ci-dessous : L'actrice Maria de Rocio et Grafite                        Ci-contre : Lapis
Influencé par la samba et la MPB (musique populaire brésilienne), c'est dans des bars qu'il a travaillé jusqu'à l'âge de 18 ans, tout en sachant que sa voie serait dans ses propres compositions.
A 18 ans, Grafite est invité en tant que directeur musical, à accompagner musicalement la pièce de théâtre "Muheres de Athenas" d'Augusto Boal.
A la même époque, alors qu'il compose pour le théâtre, Grafite se professionnalise, il compose et joue pour la télévision, la radio, la publicité ou encore le cinéma.

Ci-dessous : Grafite à 18 ans

En 1984, après avoir joué dans la région centre-est, au nord-est et aussi sud-est du Brésil, Grafite se produit pour la première fois en concert avec ses propres chansons.
Grafite se concentre sur ses réalisations et travaille énormément cinq années durant à Sao Paulo, Rio de Janeiro, Recife et entre autres, Salvador de Bahia.

Par Paulo Leminsky, poète brésilien de renommée nationale, Grafite a été présenté à Caetano Veloso, Gilberto Gil, Moraes Moreira et bien d'autres et parvient - sans avoir enregistré le moindre disque - à devenir le compositeur le plus reconnu de son état.
Paulo Leminski
Luis Berthier et Grafite
Gilberto Gil, Grafite et sa fille
Avec son groupe de musique folklorique Meu Parana, Grafite part en 1989 pour l'Europe avec comme destination la Belgique, où il est invité pour une série de concerts pendant 15 jours.
Après ces prestations, le groupe retourne au Brésil, mais Grafite voyage et joue ainsi - par exemple - en Italie, en Allemagne, en Suisse, en France, avant de revenir en Belgique.
Jusqu'en 1998, les performances de Grafite sont plutôt dirigées vers des animations typiquement brésiliennes. Son travail de compositeur n'en est pas pour autant délaissé : Grafite joue avec Dana Winner (Flandre) et Alicia (Wallonie), il réalise des arrangements pour divers groupes et voit certaines de ses chansons interprétées par des artistes belges.

Grafite poursuit toujours son travail de compositeur et vient d'enregistrer un CD dans les studios de la RTBF, pour le programme "Le Monde est un Village", produit par Didier Melon. Et, si on a pu, par exemple, le voir à la Tentation (Bruxelles) ou jouant dans quelques centres culturels, participant au Jazz Marathon ou à Lucky Town, certaines de ses chansons sont aussi enregistrées dans son pays d'origine, par des artistes locaux.

L'émission télévisée " 1001 cultures " (nouvelle mouture de Sindbad), produite par la RTBF lui a consacré un reportage avec des entretiens et des extraits de concerts, qui sera diffusé sur les chaînes nationales de la RTBF et sur TV5 en Europe, aux USA et au Canada. Aussi en 2002, Grafite réalise une interview dans l'émission "Le Monde est un Village " avec les musiciens brésiliens, Glauco Solter et Alessandro Kramer en tournée en Europe.
Cette interview-Concert a été diffusée " Live " à partir des studios de la RTBF Belgique ainsi que le Concert Live de Grafite à Huy sur RTBF Radio (La première) dans "Le Monde est un Village" Didier Mélon.
On pourra aussi voir Grafite dans l'émission littéraire "Si j'ose écrire" produite par La Deux (RTBF), ainsi que sur l'antenne de TV5.

Grafite : enregistrement live
au Brésil (2000)
r>